Nous avons légèrement avancé dans l'instance ces dernières semaines en ajoutant Nazgrim, Malkorok et Spoils à notre tableau de chasse. Retour sur ces 3 down.

Nazgrim.
J'aurai bien aimé vous raconter plein de choses sur ce boss passionnant mais mes collègues tanks refusant obstinément que je puisse participer au moindre kill, je vais devoir broder. De ce que j'en ai compris, une soirée typique sur Nazgrim se passe comme ceci :
-Try 1 : tout le monde s'extasie devant le dps AOE de Meuhmeuhle au moment du pull
-Try 2 à 7 : Jun meurt après un jump du boss
-Try 8 : "Qui a dps en posture def ?"
-Try 9 à 11 : "Mais dispell le boubou !"
-Try 12 : "Je comprend pas, d'hab ça passe sans la cape tank".
-Try 13 : "Encore ??? Bon ok, je tp-reforge pour la cape tank".
Un boss sympa en somme.

Malkorok
Ah sur les boss pourris par contre vous pouvez être certain qu'on vient chercher Ayxec... Enfin non, c'est sympa Malkorok en tank. Ce qui est moins sympa c'est que vu que tu te touches la nouille on te file le job ingrat (mettre les marqueurs au sol). Mais l'avantage c'est que tu as une place privilégiée pour observer l'écosystème GB en pleine action. A ma droite par exemple j'ai Diaspo. Pour lever les bras en l'air il est très bon. Par contre les zones violettes à 25cm de son cul, il préfère les laisser à Néo situé 30 mètres à sa gauche, qui est ralenti par un add et qui doit éviter 6 étincelles avant de rejoindre la zone violette en question. Derrière moi j'ai Irmin... enfin, "j'avais" Irmin puisque malgré trois avertissement il a décidé d'afk derrière moi en début de P2 : "Paf le Irmin" comme le dit la blague...

Spoils of Pandaria
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce combat n'a rien à voir avec le chaman de Zlant (rires). D'ailleurs en parlant de Zlant, il faudra que je vous raconte un jour comment ce gars est mauvais en arithmétique. Dommage car sur ce combat, il vaut mieux maitriser les additions que l'appui sur la touche taunt ("non Zlant, 37+14 ça ne fait pas 50"). Cependant on ne peut pas trop en vouloir à Zlant : ce mec la génère tellement d'aggro qu'il arrive à puller des mobs de la salle d'en face dans sa propre salle. C'est trop fort l'AOE du druide tank, go nerf.

La deuxième chose à maitriser sur ce fight, c'est le rez combat sur Neïna. Ca nécessite une bonne dextérité du poignet, un léger clic sur la touche "rez combat" et le tour est joué. D'ailleur si tu es druide heal et que tu joues avec Neïna je te conseille la macro qui essaye de lancer un Battle Rez sur Neïna après chaque rejuv : tu es sûr de proc une douzaine de fois dans la soirée. Ah et sinon on a eu droit à un grand moment de communication chamano-démoniste : "J'ankh, ne me rezez pas !" / "Ok je te rez !". Résultat : une pierre d'ame perdue et un wipe alors que le kill nous tendait les bras.

Vivement Thok !