Le roi-tonnerre a résisté à tous les efforts des Ginkgo pendant 17 jours. 17 jours d'essais acharnés, de recherches stratégiques frénétiques, de soirées de progression et de soirées de stagnation, 17 jours de sueur et de stress qui ont éprouvé les Ginkgo comme rarement. Et puis, plus comme une délivrance longtemps attendue que comme une victoire sans partage, nous avons terrassé Lei Shen.

Comme toujours, et bien que nous soyons fiers d'être des conquérants du raid-10, les downs Ginkgo nécessitent la participation de bien plus que les 10 membres de la guilde présents lors du dernier try. Ces combattants dont ce n'était pas le tour d'être dans la lumière n'en sont pas moins cruciaux dans chacune de ces victoires et leur présence et leur soutien d'une absolue nécessité.

Qu'il fut dur, cet avant-dernier fight. Qu'il a fallu invoquer toutes les ressources de la guilde pour en venir à bout, avec une incertitude totale quand au résultat. Le fight lui même laisse un sentiment mitigé dû principalement à l'inégalité monstrueuse qu'il force entre les diverses classes et les divers rôle. Certains joueurs se retrouvent avec un rôle beaucoup plus facile que les autres, à devoir prendre leur mal en patience en espérant que leurs camarades vont se sortir de situations pratiquement impossible. Les autres désespérent de leur morts en s'imaginant qu'elles ne sont dues qu'à leurs erreurs personnelles. Cette inégalité est crispante et donne un sentiment d'injustice qui empêche de profiter pleinement de l'intérêt et de la difficulté globale du combat.

On me soufle qu'une vidéo devrait bientôt faire son apparition, nous l'attendons avec impatience.

Nous sommes tous fatigués, nous espérons que le fight-épilogue de ce tier nous permettra tranquillement de lui dire au revoir avec reconnaissance.

P.S: cette news a failli être intitulée "Le végétal et le champignon" mais par égards pour les membres de la guilde je me suis ravisé.